Communiqué – Biothermica annonce la signature d’un accord pour réaliser le plus important projet de destruction de méthane minier en Amérique du Nord grace au marché du carbone Québec-Californie

Montréal, le 19 novembre 2018 — Biothermica Blue Creek Inc., filiale américaine de Biothermica Technologies Inc., annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec l’une des grandes mines de charbon métallurgique souterraines aux états-Unis pour la construction en 2019 d’une usine qui détruira le méthane, un puissant gaz à effets de serre (GES), contenu dans l’air de ventilation (VAM). Ce projet de 15 millions de dollars sera le plus important du genre à voir le jour en Amérique du Nord et mènera à la réduction de 530?000 tonnes de CO2 équivalent (tCO2e) par année, soit l’équivalent des émissions annuelles de 130?000 véhicules sur nos routes. Il sera financé grace à la vente sur le marché du carbone Québec-Californie de ces crédits compensatoires d’une valeur marchande de plus 100 millions $ au cours de la période du projet qui s’étend de 2020 à 2030.

??Nous sommes fiers de ce projet, car il constitue une vitrine technologique pour l’exportation à travers le monde de l’expertise québécoise et du savoir-faire de Biothermica. Le potentiel mondial de la technologie est immense, les mines de charbon émettant dans l’atmosphère d’importantes quantités de méthane, qui a un potentiel de réchauffement climatique 25 fois plus puissant que le CO2. Le marché du carbone nous sert de levier?pour mettre en ?uvre ce type d’innovation??, affirme Dominique Kay, vice-président, division Air et Technologies de Biothermica.

??Aujourd’hui plus que jamais, la lutte aux changements climatiques ne peut plus être ignorée et des solutions concrètes doivent être développées et mises en place, car il en va de la survie de notre planète. L’entente que nous avons conclue contribue directement à l’atteinte de l’objectif du Québec de réduire d’ici 2030 ses émissions de GES de 37,5 % par rapport au niveau de 1990, alors qu’il est évalué que, pour ce faire, environ 10 millions de crédits compensatoires par année devront provenir de l’extérieur du Québec. Notre projet à lui seul représente plus de 5 % de ce total. De plus, la vente des crédits carbone génère des entrées importantes de fonds pour notre entreprise et pour le Québec et représente aussi un investissement environnemental durable d’envergure aux états-Unis. C’est la preuve que le marché du carbone fonctionne, en suscitant innovations et investissements créateurs de richesse collective et d’emplois qui n’auraient pas été possibles sans cela. C’est aussi un bel exemple des multiples occasions d’affaires que peut représenter ce marché pour les entreprises québécoises du secteur des technologies propres??, poursuit Guy Drouin, président et chef de la direction de Biothermica.

Outre l’Amérique du Nord, Biothermica est également une pionnière du marché du carbone à l’échelle mondiale. Elle a en 2007 conclu le premier échange de crédits dans le cadre du mécanisme de développement propre (MDP) du Protocole de Kyoto en vendant 325?000 tonnes de réduction de GES au gouvernement du Luxembourg. Les premiers crédits de carbone générés par sa technologie VAMOX? de destruction d’émissions de VAM ont été enregistrés en 2010 et ont été par la suite vendus sur le marché du carbone Québec-Californie en 2015.

Les émissions de VAM représentent 65 % des émissions de GES des mines de charbon souterraines. Chaque année, près de 500 millions tCO2e sont émises à travers le monde par leurs systèmes de ventilation. Avec près de 40 millions de tCO2e par an, les états-Unis sont en deuxième position quant aux émissions nationales de VAM, devancés par la Chine et suivis par l’Ukraine, la Russie, l’Inde et l’Australie. Globalement, les mines de charbon émettent environ 800 millions de tCO2e sous forme de méthane par rapport à des émissions mondiales totales de 49 milliards de tonnes de CO2 ce qui représente environ 1,6 % du total des émissions mondiales de carbone.

— 30 —

Au sujet de Biothermica
Fondée en 1987, Biothermica est un chef de file dans le développement, le financement, la construction et l’opération de projets de destruction de méthane émis par les sites d’enfouissement et les mines de charbon souterraines. En tant que développeur intégré, l’entreprise commercialise également les crédits de carbone générés par ses projets sur les marchés internationaux. Biothermica a réalisé des projets carbone en Amérique du Nord et en Amérique centrale. www.biothermica.com

Avertissement
Le présent communiqué contient certaines données non historiques constituant des déclarations à caractère prévisionnel, et notamment des déclarations prospectives concernant des évènements, tendances, plans ou objectifs futurs. Ces déclarations sont fondées sur les vues et hypothèses actuelles de la Direction de l’entreprise et sont sujettes à des risques et aléas susceptibles d’entra?ner une différence entre les résultats réels et ceux contenus explicitement ou implicitement dans ces déclarations.

Renseignements :
Christophe Aura
COPTICOM
caura@www.louer-roulotte.com
514-577-5838

Twitter
LinkedIn
a级片-免费毛片a-在线观看